Rhymes

Seul contre tous, n’a pas lieu d’être, crois-moi
Nombreux sont ceux qui sont tombés bien plus bas avant toi
Ne jamais baisser les bras il est temps de penser à l’avenir
Ton dessein en main choisis soigneusement ton devenir
Prends le temps de réfléchir car trop souvent les gens sont rapides
Et se coincent, piégés! Les regrets ont gravés leurs rides!
Les actes font les hommes et non pas les espoirs
Un but n’a pas d’intérêt s’il reste à l’état d’objectif dérisoire
Dérive et voilà l’art qui fait tomber les voiles et te redresse
Car l’allégresse des mots élimine les mauvais moments de stress
Détresse? Déstresse car tu mérites ta confiance
Quoiqu’en disent les gens autour il n’y a que toi qui avance

Merde jusqu’au cou alors on a la merde dans l’ciel
Prises de têtes, qui t’entêtent, tu t’étonnes, t’es trop superficiel
Au lieu d’prendre du recul tu te dis qu’t’es pas le seul super!
Filles seules qui ont peur du lendemain, qu’on leur tende la main
La main devant les yeux, peur de tout, même de mes biens
Mais bienfait! Acte lâche qu’on a tous fait même toi
Mêmes toits, mêmes murs même façons de penser tu vois
Plus à travers les conneries que tu répètes dans tous les sens
Tu penses en avoir conscience mais tu avances à contresens
Au quotidien tu t’laisses gaver, laisse au cou et poings liés
Point de fées ni de princes, j’te pince, j’insiste mais je n’peux t’éveiller
Casse la glace qui t’empêche de trouver ta vraie place
Maintient les yeux ouverts apeurés par la masse face livide grimace
Massage hypnotique des médias et des politiques
Qui tirent les ficelles clouées à tes épaules de pantin chronique
Tu niques que dalle, finalement
T’avais beau avoir la dalle, t’as grandi t’as pourri et t’as plus d’cran
Avant t’étais à cran toujours devant, il y avait du sang
T’es rentré dans les rangs, balançant tes beaux principes
T’étais le premier à te lever pour aller au casse-pipe, mec
Tu nous a déçus
C’est clair qu’on n’est pas des exemples non plus
Mais aujourd’hui nos yeux qui fuyaient dans les nuages
Se baissent et observent la terre, il est temps d’être sage
soit terre à terre
ici soit t’es raté soit t’es leader, soit t’es à terre, soit t’es dealer
non, on résume pas la vie comme ça
Marquons ce jour comme celui où un nouveau soleil brillera
Marche dans nos pas,
Ne te retourne pas
Et rappelle-toi qu’on est tous comme toi

2010

<- Déclic A Paris ->