La réalité

Quand je me vois je te vois
Je vois la loi et la foi
Je vois le roi et toi
Le qui et la vie
Je représente les hommes
La personne qui déconne
Qu’on sonne et qu’on raisonne
C’est monstrueux c’est affreux
En moi de l’humour en moi de l’amour
En moi de la haine et du règne
C’est l’heure que tu meures
Je pleure de peur
Ton âme est en flamme petite fille de la vie
Tu cours et raconte tes contes mais tout le monde est sourd
C’est différent d’être enfant ou adolescent
Tôt ou tard le boulot ou clochard
Tu entres le doigt du centre
Tu sors les cris à la mort
Travailler c’est aimer nos amis de la vie

Car l’arme charme et désarme
Fait les larmes

Ref.  On ne comprendra jamais la réalité

                On ne saura jamais qui aimer

Je vous raconte l’histoire
Qui se passe le soir tard
Un enfant attend sa maman
Il est seul sur le seuil
Dans la rue éperdu
Il cherche dans les rues de la ville
Il cherche se cache sur une île
Il cherche trouve une vieille pelle
Nage jusqu’au large
Le bateau le voit et l’enfant se noie
Depuis le bateau elle le voit à l’eau
Elle saute dans l’eau en dehors du paquebot
L’enfant retrouve sa maman
Un requin les rejoint
Les personnes s’étonnent
Leur vie est finie

Ref.  On ne comprendra jamais la réalité

                On ne saura jamais qui aimer

J’en ai marre de cette histoire entre deux pays
Ce n’est toujours pas fini
Quand on voit la guerre à la télé
On se demande si c’est la réalité
Si ce n’est pas cette condition
Ils testent les bombes sur la population
Ils testent les armes de guerre
Les armes nucléaires
Tous ces problèmes de frontières

Ref. On ne comprendra jamais la réalité

                On ne saura jamais qui aimer        (répéter)

2003  (10ans)

<- Fausse liberté Le texte ->